1925 € - 2354 USD

Visions désespérées d’une humanité irrémédiablement vouée à l’ignorance et à la superstition, au bûcher de la violence et au mal chaotique, Révélation Virtuelle s’origine dans l’héritage des maîtres anciens et des mythes.

L’enfermement de la pensée cloisonnée entre les murs, le coup de projecteur sur une lucidité impitoyable qu’on nous révèle, comme l’effet d’un éclat, si on allumait la lumière dans une pièce à vivre obscure.

Le livre, l’écriture nous éveille.

C’est la légende dorée de Voragine, la visite de l’ange salvateur, l’évocation des esclaves martyres modernes que nous sommes, aveugles et sourds, dépendants de technologies, abreuvés d’éphémère et de superficiel, d’informations contradictoires, aliénés par un consumérisme de masse. La société contemporaine au sein de laquelle nous survivons quotidiennement, nous affuble de lunettes de réalité virtuelle, nous graciant ainsi du véritable spectacle de ce que nous n’aurions jamais dû voir.

Éblouissante liberté, primitivement charnelle, le regard prend de la hauteur avec une apparition immaculée, immatérielle et solaire. Terriennes les mains en adoration, tournées vers les cieux et toujours surprenantes, appuient encore ces facettes enveloppantes de cette cathédrale humaine, elles appellent au chemin de la foi.

Si cette perception résonne forcément avec la période d’angoisse que nous traversons, l’artiste transmet un message d’espoir avec révélation virtuelle, « Dieu ne crée pas la nostalgie ou l’espoir, sans qu’une réalité ne réponde à cette nostalgie ou à cet espoir ».

Pour reprendre Karen Blixen — « le véritable ravissement du rêve réside dans le sentiment de liberté sans bornes qu’il apporte avec lui. Ce n’est point la liberté du tyran qui impose son bon vouloir au monde, mais celle de l’artiste libéré de la volonté… La fuite et la poursuite reviennent sans cesse dans les rêves, sources d’enchantement. Chacun y va de ses paroles les plus profondes et les plus spirituelles. »

Le rêveur est l’élu, l’être comblé ; le plaisir et la richesse s’offrent à lui, il les accueille sans effort…